L’équipe d’Hummingbird a eu en prêt le HP Spectre x360. Pendant un mois, j’ai pu le tester, l’analyser sous toutes ses coutures. Je l’ai utilisé pour travailler sur certains projets de clients, je l’ai emmené partout pour le mettre à l’épreuve de vraies conditions de travail.

Polyvalent haut-de-gamme

HP Spectre - Test - Hummingbird - www.hbird.be

HP nous a envoyé la version 13″ du Spectre x360, un élégant laptop convertible. Il est animé par un Core i7 de 8ème génération et 16Go de mémoire vive. Pour les graphismes on devra se contenter de la partie graphique du i7, l’UHD Graphics 620 d’Intel, qui est suffisante pour travailler mais il ne faudra quand même pas être trop pressé si vous faites du montage vidéo. Au niveau du stockage on a droit à 512Go de SSD, ce qui est largement suffisant si comme moi vous stockez vos fichiers dans le cloud.

Le Spectre dispose d’un écran Full HD tactile protégé par un verre Gorilla Glass NBT et qui pivote à 360 degrés. J’ai beaucoup aimé l’utiliser en mode tablette pour montrer l’avancement d’un projet à un client. Je l’ai utilisé en mode tente et stand respectivement pour regarder Netflix dans mon lit et pour afficher une recette en cuisinant.

Il peut vous suivre toute la journée

HP Spectre - Test - Hummingbird - www.hbird.be

Son fin châssis en aluminium le rend très léger, ce qui est appréciable quand on bouge beaucoup. De plus ses finissions simples et épurées le rendent très beau. HP fourni même une petite pochette en cuir pour le transporter qui donne un effet chic et moderne. Et pour couronner le tout sa batterie permet de travailler sans soucis durant 6 à 7 heures avant de devoir se rebrancher. Les personnes se limitant à Office et à la navigation web devraient certainement pouvoir tenir une longue journée en l’utilisant.

L’utilisation du clavier est agréable, mais il reste actif en mode tablette ce qui peut être très gênant, avec l’habitude on finira par y faire attention. Le rétro-éclairage du clavier est lié aux capteurs de luminosité et il s’adapte donc à votre environnement. Le touchpad est large et précis, je l’ai trouvé aussi bon que celui d’un MacBook Pro. Le son est laissé au bons soins de Bang & Olufsen comme sur la plupart des produits de la marque et le résultat est tout à fait correct.

Hyper connecté mais pas très « branché »

HP Spectre - Test - Hummingbird - www.hbird.be

Pour être à la page et permettre de profiter de toutes les fonctions de sécurité de Windows 10, HP a choisi une webcam compatible avec Windows Hello, qui permet de se connecter avec son visage et a aussi implémenté un lecteur d’empreinte sur la tranche droite du laptop (c’est donc l’index qu’on aura tendance à utiliser). À vous de voir si vous préférez utiliser vos données biométriques, un code PIN ou le classique mot de passe.

À côté du lecteur d’empreinte, on retrouve un double bouton permettant de régler le volume, pensé pour le mode tablette. Sur ce même côté, on retrouve aussi deux ports USB C (compatibles Thunderbolt 3), permettant notamment de brancher le chargeur. Personnellement je n’ai pas utilisé cette connectique pour autre chose, étant donné le peu d’accessoires compatibles disponibles et leurs prix. Je me suis donc contenté du seul port USB 3.0 sur l’autre tranche pour brancher une clé USB ou un disque dur externe. À côté de ce dernier se trouvent un jack 2-en-1, le bouton power et un slot MicroSD qui complètent l’équipement du laptop.

En détail

Encombrement :

Taille de l’écran : 13,3″

Volume de l’appareil (fermé) : 30,58 x 21,74 x 1,34 centimètres

Poids (hors chargeur) : 1,261 kilos

Logiciel :

Windows 10 Pro / 1 mois offert Office 365 Famille

Équipement :

Processeur Intel Core i7-8550U / Partie graphique Intel® UHD Graphics 620 / Mémoire vive 16GB LPDDR3-1600 SDRAM / Disque dur 512GB M.2 SSD / Batterie 3 cellules 60Wh Li-ion

Prix :

À partir de 1 199,00€  / Modèle testé à 1 899,00€

Le mot de la fin

HP Spectre - Test - Hummingbird - www.hbird.be

J’ai adoré utiliser ce laptop, presque autant que mon MacBook Pro. Évidement ce n’est pas tout à fait la même chose et ce n’est qu’une comparaison subjective, leurs OS étant totalement différents. Mais on retrouve avec le Spectre une finesse de design et une mobilité de même niveau. Malheureusement, le prix aussi est de même niveau, ce qui est un frein certain à l’achat d’un tel modèle. Mais ses performances sont respectables et c’est un excellent outil de travail. HP nous sert là un très bel objet. Il souffre juste d’un manque de connectique (comme la plupart des Ultrabooks) qui pourrait s’avérer handicapant si l’on est habitué à utiliser plus d’un périphérique à la fois.

Le stylet en moins, ce petit convertible vient jouer dans la cour des grands et rivalise très sérieusement avec des ténors tels que le SurfaceBook de Microsoft. Si vous préférez les solutions Windows par rapport aux Mac, vous devriez très certainement être satisfait par le Spectre x360.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *